Vendredi 7 février 2014 5 07 /02 /Fév /2014 04:00

Holà todos

 

Après avoir fêté mon anniversaire hier soir autour d'un bon petit gâteau, il faut se remettre dans le bain pour cette quatrième manche!

 

La journée a plutôt bien commencé en voyant se former des petits cums partout dans le ciel, dés 9h du matin!

" Dis, les autres matins il n'y avait pas ça?! ça va être FUMANTTTT!!!!"

 

 valle-de-bravo-2014 2927

 

En effet, arrivés au déco, le ciel était déjà parsemé de jolis petits nuages et le DE s'est empressé de nous dévoiler une manche de 93 km. La plus longue depuis le début de la semaine!

 

Capture d’écran 2014-02-06 à 22.09.58

 

15 minutes après le briefing, une cannette de Red Bull, dans les sellettes et c'est parti!!!!

 

Le start est plus facile que hier, les thermiques plus généreux, mais toujours aussi stressant d'attendre 1h à regarder à droite, à gauche, dessus, dessous..... Pour ne pas rentrer ou se faire rentrer dedans!

 

12h40, le start ouvre, GO !!!! La plupart des pilotes sont dans le même paquet et avancent vers la B1, vers l'ouest, tel un mur qui traverse la masse d'air! 

Pour ma part, je ne flotte pas très bien et me retouve un peu en retrait du groupe de tête au retour de la première balise....

 

 valle-de-bravo-2014 2879

 

La masse d'air est généreuse, mais je n'arrive pas à aller assez vite pour recoller.

Ensuite, à la B2, plusieurs options se dessinent car il nous faut ensuite remonter vers le nord, une première où il me semble, la plupart des pilotes passent, c'est à dire à l'est du déco ( derrière ), et une autre plus au vent, qui passe juste devant le décollage, celle que je prendrai!

 

Pour ceux qui choisissent la première option, je ne pourrai pas trop vous dire car je n'y étais pas! ^^

La B3 est un grand rayon qui fait plus ou moins le tour du lac de Valle, en débordant un peu au nord de la ville.

Après, avoir passé un moment devant le décollage à essayer de monter, je finis enfin par sortir pour aller taper la B3 par son coté sud, et ensuite aller me placer dans la confluance, pour traverser le plateau plus sereinement.

Les premiers sont encore loin, mais j'ai tout de même reussi à rattraper du monde! cooooolllll! :D

La fin de la manche nous emmène donc vers le nord, pour faire un but près de Toluca, au bord d'un autre lac, à Villa Victoria!

 

 valle-de-bravo-2014 2935

 

Mais avant de parler du Goal, il nous faut traverser la plaine, qui est à tout de même plus de 2500m! Vous me direz, avec des plafonds à 3500 ça parait facile!

MOuais!

Avant de s'engager sur la plaine, gros plein sur le dernier vrai relief et c'est parti vers Villa Victoria! Au passage, une petite pointe à 95 km/h en vitesse sol qui m'a fait sourire après le debut de manche en mode escargot, puis passage en mode plaine!

 

Pas la peine de vous faire un dessin, une fin de manche d'une 20ène de kilomètres sur une plaine assez active mais à 2500m, donc on avance mais en faisant attention de ne pas se mettre trop bas, puis au loin un lac, puis des trucs de toutes les couleurs au sol, puis une manche à air et c'est le goal!!!!

Un manche assez difficile que un peu moins de 50 pilotes finiront. 

 

valle-de-bravo-2014-2934.JPG

Au niveau classement, Max est dans le top 3, Lucas est dans les 15 premiers suivi par Simon, puis un peu plus tard pas moi. Jöel et Hono ne boucleront pas, dommage, car le premier avait démarré la manche sur les chapeaux de roues, en menant la course jusque vers la B2, puis le second avait réussi à passer devant tout le monde un peu plus tard et avait pas loin de 5-10 minutes d'avance.

 

Voilà pour cette quatrième manche!

 

Désolé de n'avoir publié que ce matin mais je me suis endormi en écrivant l'article!!

 

A+

 

TIM

 

 

Par ABAC Team - Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Jeudi 6 février 2014 4 06 /02 /Fév /2014 06:08

Salut à tous,

 

Aujourd'hui réveil matin 8h, le ciel est bien bleu azur et nous promet encore une belle journée de vol. Un petit déjeuner comme il se doit et un bon jus de fruit pressé (pour ma part, feuilles de cactus, banane et fraise Miam !) pour bien commencer la journée.

 

L'école de parapente locale. Oui oui un hélico incrusté dans le mur... bizarre ces Mexicains

20140201 151308

 

9h on monte au déco, comme à mon habitude depuis 2 semaines, j'ai encore fait ma tête en l'air. Cette fois-ci je ne me suis pas trompé de balise finale (cf hier...) mais j'ai juste oublié mes chaussettes XD Rien de grave, je vais pouvoir pousser à toc !

 

Manche du jour, 90km, on se rapproche de la centaine. Un tour (parcours) classique, avec tout de même un goal différent des autres jours, on ne posera pas à côté du lac aujourd'hui. Ouverture de la fenêtre à 11h20 et du start 12h40. Joël, Max, Simon et Tim décollent les premiers. Avec Lucas, on décolle vers la fin pour s'économiser.

 

On enroule avec des ballons ! Avec Pierre REMY

2014-Valle-de-bravo 1521

 

Petite attente au start, toujours aussi turbulente au dessus du Penon :) On reste à 5km du cylindre car l'ascendance y est généreuse. 5min avant l'heure d'ouverture, tout le monde part en transition pour arriver dans les temps. Il faut bien se placer car les lignes sont très importantes ici, trouver les zones qui nous permettent de perdre le moins d'altitude possible. Autant à la première manche j'ai tout poussé et posé, autant sur cette première partie de vol, j'ai trouvé les bonnes lignes et arrive sur la balise en haut du paquet. Mes camarades sont juste en dessous, bien placés.

 

Demi-tour, un thermique, tout le monde se rejoint et c'est l'heure de faire l'option qui va déterminer la manche. Raccrocher les 3 Rois sur la gauche ou partir à droite sur la crête du Penon... Je vois une voile verte sortir un thermique à droite, je regarde à gauche, l'axe de la balise, c'est parti 90° droite, feu gaz ! Une quinzaine de pilotes me suit et la reste des pilotes suit l'option de Max sur la gauche.

 

La Balise n°1

2014-Valle-de-bravo 1523

 

Au bout de quelques minutes, il s'avère que c'est mon option qui paye, sur le plateau cela ne donne rien pour l'autre groupe alors que sur notre crête au vent on trouve un bon +4m/s et on refait le plaf à 3300m. Direction la balise n°2 que l'on fait à 400m, puis que l'on doit faire en sortie à 8km et de nouveau à 400m. Là mon groupe éclate et pour sortir des 8km, on part à 4 ou 5, direction le groupe de Max qui se refait tout juste pour aller faire la première fois la balise n°2 à 400m.

 

Une bonne option qui nous permet d'emmagasiner des leadings, de claquer les 8km et de revenir à 400m de la balise n°2 en tête. On avance doucement, le groupe de l'option moins bonne du départ revient progressivement. Ensuite, on doit traverser la vallée. Je pars en tête sans prendre trop de risque, en restant haut. On arrive assez bas de l'autre côté et il y a beaucoup de vent. Je mets le frein à main et enroule des thermiques moyens +1m/s, j'attends le groupe de poursuivant pour ne pas être seul sur ce passage difficile. Simon et Joël font les frais des conditions ventées du jour.

 

Le lac de valle de bravo

2014-Valle-de-bravo 1554

 

La balise claquée, on retourne de l'autre côté de la vallée pour faire la dernière balise, puis rentrer au goal dans la confluence. Plus facile à dire qu'à faire. Le vent couche les thermiques et pour chopper la confluence, il faut bosser dur ! On enroule tout ce qui passe en essayant d'avancer. Puis on trouve un thermique, 100m, il forcit, 200m de même, YES ! Un bon +3m/s qui nous permet de nous caler sous la conflue. Je suis en haut du groupe et je pars aux avant postes.

 

A partir de là, c'est une histoire de ligne, bien regarder les barbules, s'arrêter faire deux ou trois tours dans un thermique pour se replacer... A ce jeu là je ne suis pas le meilleur, je me fais reprendre mais j'ai mené presque toute la course, donc j'aurai des leadings points, il faut juste que j'assure le goal et c'est gagné.

 

J'allais oublier, bon anniversaire à notre Tim national !!! 

" feliz cumpleaños " 19 ans quand même, cela promet.

20140205 203313

 

On claque la balise, maintenant direction le goal. Au passage, on croise Lucas, Max et Tim qui fusent faire la dernière balise. Full accélérateur, on rentre au goal avec Felix, Pierre et le petit Maurer. J'assure et les laisse partir. Il faut dire que le Pierrot il pousse :)

 

Je boucle juste derrière. Grâce aux leadings, je gagne la manche http://pwca.org/results/results/

Lucas, Max et Tim bouclent juste derrière nous ce qui les place bien au général.

C'est dommage de ne pas avoir gagné la manche d'hier pour une erreur de balise mais je suis content de m'être rattrapé aujourd'hui ! Comme quoi il ne faut jamais perdre le moral et se battre jusqu'au bout.

 

Trois belles manches nous attendent encore, ici c'est le pays du vol libre, cela vole tous les jours !!!

A demain pour de nouvelles aventures. Toutes les infos pour suivre la course ici : http://www.pwca.org/

 

Hono

Par ABAC Team - Publié dans : PWC Mexique 2014 - Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Mercredi 5 février 2014 3 05 /02 /Fév /2014 03:55

Deuxième jour de compet, et aussi deuxième jour de vol pour moi (qui dit "Aéroports de Paris" dit "attends un peu pour savourer l'usage de ton bagage" !)

 

Les choses se mettent en place

A commencer par le soleil qui est bien calé là haut comme chaque matin

Un petit litre de jus de fruits frais sonne le début de la journée sur la place du village

Le petit déjeuner est plein de promesses, entouré du futur grand vainqueur du jour (Pierre Remy), et... du futur trou-man du jour (Hono)

 

La montée au déco dans un van bien nord américain réveille les derniers de nos sens qui n'étaient pas à 100%. La musique ambiance road trip plait pourtant à Maxime autant que celle du déco, mais les quelques gazs d'échappement qui s'invitent à l'intérieur lui endorment toute volonté de rebélion, ouf !

La course fait 76km aujourd'hui. On est une bonne grappe du team en tête de course, jusqu'à ce qu'une erreur fasse tour à tour perdre du temps à plusieurs d'entre nous.

 

C'est emplis de bonne fatigue qu'on rejoint le goal, lieu de brainstorming pour s'imaginer quelles ont pu être les nouvelles aventures hors goal de notre goéland Normand Honorin.

Douche repas et rédaction de news viennent clore cette journée bien sympa agrémentée de ptits sms de "live followers". Top !

 

Les résultats ne sont pas encore en ligne, voilà le lien. http://pwca.org/results/results/

L'espace entre paupière du haut et paupière du bas me permet d'écrire au moins à mi temps ce soir, demain j'essaie de vous envoyer une photo en exclusivité depuis le déco.

Tiens pourquoi pas autour d'un gateau d'anniversaire pour Tim !

 

Simon.

 

Par ABAC Team - Publié dans : PWC Mexique 2014 - Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Mardi 4 février 2014 2 04 /02 /Fév /2014 04:09

Salut à tous,

 

Après les nombreuses péripéties, et le drame de vendredi, nous avons couru aujourd'hui une première manche dans la vallée des braves.

Une course de 75 kilomètres nous a été proposée, agrémentée de quatre balises. Tout ça sur un décollage qui ressemble plus à un dance floor à cause de (désolé, je ne pouvais pas dire "gràce à", mes oreilles m'en auraient voulu) la sono d'un DJ un peu énervé. Plutôt adepte de Trip Hop, je suis donc allé me réfugier dans la forêt pour préparer ma voile.

 

FILE0065

 

Une fois en l'air, tout va mieux. Le bruit assourdissant de la sono n'est plus qu'un lointain souvenir, et les conditions au start sont même assez cool aujourd'hui. Ce qui n'est pas toujours le cas. Mais le danger peut venir d'où on ne l'attend pas. Dans une grappe, il faut avoir les yeux partout. Un moment assez peu agréable souvent. Deux pilotes en feront les frais, une belle frayeur, pour eux, et pour la totalité de la compétition. Heureusement, sans mal.

 

La manche lancée, nous attaquons la plaine, ou plutôt les collinettes et ravines dans le secteur du décollage. Et les conditions n'y sont pas encore établies. Tout le monde serre le frein à main, certains plus tôt que d'autres. Début de manche qui coûte cher à Hono, qui a préféré aller jouer au billard avec les locaux (mais il va se rattraper, il y a une discard sur la semaine). Lucas se sort bien du plan loose, quand Joël, Tim et moi devons batailler pour claquer la première balise.

 

FILE0066

 

Quand tu as pris une valise, il faut recoller. Et là, il n'y a pas 36 solutions. L'idée: trouver les gros thermiques et écraser le barreau. A ce jeu, Pierre (Rémy) et moi nous ne nous en sortons pas mal et passons de groupe en groupe. Jojo, lui, adopte une autre technique. L'idée: tout par le bas, sur le mode "on me voit, on me voit plus". Sinon, il y a aussi la technique Simon: "j'aime pas les gens, et si je faisais autrement".

 

Juste après la deuxième balise, nous avons donc recollé la tête de course. 35 kilomètres pour le goal, la confluence magique est en vue. Feu !

Et c'est vrai qu'elle est magique cette conflue. Après un petit point bas, nous voilà scotchés entre 3200 et 3400m tout en avançant ! C'est aussi ça Valle.

 

FILE0071

 

En tête avec le plus français des pyrénéens, l'excitation de fin de manche commence à se faire sentir après la troisième balise. Nous avons une avance confortable sur le second groupe, et sommes en position de dominance sur le notre. En plus, on a fait l'erreur de passer à côté de la conflue hier en rentrant au goal, donc aujourd'hui rien ne peut nous arriver !

Hé ben perdu ! Parce que la conflue est là où on ne l'a jamais trouvé hier ! Et nous sommes là où elle est normalement d'habitude. Les vrais mauvais...

 

FILE0068

 

Du coup, la dernière balise semble un peu moins proche vue d'en bas... Et ceux derrière sont maintenant en position de force. Damn !

Je passe la balise in extremis, entre les cimes, et part ventre à terre sur le plateau. Heureusement, je trouve un thermique, que j'avais repéré hier, qui me sauve la mise. Même si je dois accepter de me faire rattraper par une dizaine de pilotes, dont mes deux accolytes Lucas et Jojo.

 

La rentrée au goal est une promenade de santé, à essayer de comprendre cette histoire de cône...

 

Au final, Lucas rentre 11ème, moi 14 ème, Jojo 20ème, Tim (qui grogne à l'atterro alors qu'il boucle :)) 52ème après avoir bataillé sur un point difficile ! Bravo le jeune ! Et bravo Pierre, 4ème.

Et comme je le disais, rien de perdu pour Hono et Simon qui posent en route, in discard we trust !

 

Demain, deuxième manche !

 

Max

 

Ps: Merci à Charles Cazaux pour les photos. 

Par ABAC Team - Publié dans : PWC Mexique 2014 - Ecrire un commentaire - Voir les 8 commentaires
Lundi 3 février 2014 1 03 /02 /Fév /2014 05:59

 

Bonjour à tous

Nous voici au Mexique à Valle de Bravo, pour la première étape de ce circuit 2014 PWC.

La semaine a bien mal commencé avec le décès d'un pilote lors du vol d'entraînement d'avant hier. Quoi vous dire à part toute la tristesse qui nous a envahit lorsque nous l'avons appris.P1280689

 

Le comité de la PWC a décidé de décaler la compétition d'un jour, la manche d'entraînement d'hier a donc été annulée et elle a eu lieu aujourd'hui. La première manche aura lieu demain et nous pourrons donc faire six manches si les conditions le permette.

 

Le comité de la PWC a par ailleurs annoncé au Briefing d'hier que les ENZO2 ne seraient pas autorisées à voler dans le cadre de cette compétition. Les pilotes concernés ont pour certains reussi à trouver une voile de remplacement au dernier moment mais malheureusement, ce n'est pas le cas de tout le monde.

P1300720

Dans cette atmosphère compliquée, chacun essaye de retrouver un peu de sérennité, car les conditions de vol à Valle demandent d'être à 100% sous sa voile.

 

De mon coté, j'ai éprouvé le besoin de faire un break hier car je ne me sentais pas d'aller voler et finalement, j'ai retrouvé avec plaisir de bonnes sensations de vol durant cette manche d'entraînement de 67 km sur un parcours très classique du site.

Nous sommes en ce moment dans une masse d'air très sèche et le ciel est resté bleu toute la journée, mais à par le start qui reste toujours une belle leçon de pilotage dans un secteur turbulent, les conditions étaient bien agréable avec des plafonds entre 3400 et 3700m.P1280710

 

Cette manche a été l'occasion de tester les arrivées coniques qui seront utilisées lors de cette étape. Toutes mes excuses, je n'ai pas le courage ce soir de me lancer dans une explication complète, mais pour faire bref, plus on arrive haut sur le goal, plus on coupe la ligne d'arrivée des points temps rapidement. Il ne sert donc à rien d'être full speed pour rentrer. La pente du cone utilisé aujourd'hui était de 3/1 ce qui donne une vitesse optimale de rentrée autour des 54km/h

Je sens que je vous endors alors je vous dis à demain pour des nouvelles de la première manche

 

Lucas P1280698

Par ABAC Team - Publié dans : PWC Mexique 2014 - Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires

Présentation de l'équipe

  • : Les pilotes du Team ABAC Niviuk vous emmènent à travers ce blog sur différentes compétitions nationales et internationales de parapente. Récits de vols, de résultats, d'ambiance et de morceaux de vie. Partagez avec nous les moments forts du Team ABAC Niviuk.

Catégories

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés