Jeudi 26 juin 2014 4 26 /06 /Juin /2014 11:23

Suite aux pluies de mardi, nous nous réveillons mercredi dans un épais brouillard. Le rdv de 9h00 est finalement repoussé, le temps de s’informer sur l’aérologie des décollages pratiqués. 10h00 les bus sont prêts à prendre la route, nous montons au déco sud du massif tout près de Manteigas et de sa piste de ski synthétique.

La manche de 72 kilomètres est similaire à celle du premier jour à la différence de l’orientation, car nous partons plein sud dans la plaine. Les cumulus envahissent la plaine et le vent qui souffle nord, nord/ouest devrait nous faciliter la tâche.

Ancré dans le groupe de tête avec Lucas durant toute la manche et en dominance pour ma part, je bute à 10 kil du Goal. A finesse de rentrer, le petit groupe d’échappé se voit scotché dans une accélération du vent qui nous arrive travers droit. L’aérologie est turbulente et les thermiques hachés par le vent sont carrés. La poignée de pilotes, qui se voyait déjà gagner la manche, se voit du coup obliger de revoir leur ambition à la baisse, rentrer au goal serai bien pour la suite de la compétition. Les poursuivants nous voyant agoniser devant, blindent leur rentré et prennent un axe plus à gauche évitant la zone pourrie.

Un coup dans l’eau pour moi, Lucas sauve les meubles.

SDC10487b.jpg

 

Les conditions météo ont l’air plutôt pas mal pour cette fin de semaine et la satanée discard va brasser le classement, reste 3 manches.

Aujourd’hui nous montons au déco de Linahres, au nord du massif de la Serra de Estrela, et les cums sont déjà en place, pour le moment tout va pour le mieux...

Par ABAC Team - Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 23 juin 2014 1 23 /06 /Juin /2014 18:46

Bonjour  à tous,

Nous  voici   au  Portugal, pour la quatrième étape de la saison qui se déroule sans la Serra de Estrela ,  au Nord du Pays.  La météo  n’est pas simple et nous n’av ons pu voler qu’une seule journée sur les quatre passée ici.  La manche d’aujourd’hui a été annulée ce  matin et demain ne devrait pas voler non plus. Heureusement ça semble vouloir s’arranger pour la fin de semaine, ce qui nous laisserait encore 4 manches possibles.JM

Le manche d’hier a été  malgré  cela assez sympa . La journée  avait plutôt  mal  commencé pour moi :j’avais oublié ma veste et mon porte intrument. Heureusement, les copains on pu me depanner pour les fringues et  j’ai finalement volé avec mon C-Pilot  sur les genous…

Une manche de 66 km dans le vent a été lancée rapidement  car l’organisation craignait   déjà bien installé ne forcisse. Finalement les conditions se sont révélées généreuses et très sympas à voler.

Le start  se fait collés aux nuages, comme une bonne soixantaines de pilotes. La balise du start nous décale  des reliefs et nous faisons ensuite feu dans la plaine  pour une deuxième balise de contournement avant une grande branche de 40km vent arrière.map

Cette grande branche   disperse  les grappes et notre groupe « de tête »remonte bien au vent.    Mais nous sommes décalé et notre ligne  ne fonctionne pas si bien et nous devont patienter pour monter dans des thermiques plutôt faibles   alors que les groupe de deriière, sur une ligne plus directe trouvent de meilleurs varios.

La fin de course est rapide et personnellement j’ai bien apprécié cette rentrée au but  « à l’ancienne » (c’est-à-dire sans cône ) qui permet au moins de savoir ce    qu’il faut faire         pour rentrer au mieux.Déco

C’est Felix Rodriguez (avec un e Enzo1) qui remporte avec brio mais seul  devant cette première manche. Après sa victoire  en France, Felix est décidemment en form e !

Jean-Marc termine et je suis 15ième. Les écarts de points étant très faibles, la compétition reste très ouverte ! A  part Felix qui a 60 points d’avance, il y a 70 pilotes en 100 points…

A bientôt

 

Lucas                                                                                                               

Par ABAC Team - Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Mercredi 11 juin 2014 3 11 /06 /Juin /2014 18:59

Salut à tous,

 

J'aimerais revenir avec vous brièvement, sur l'une des plus belles journées de vol libre en plaine qu'il y ait eu en France depuis 10ans.

 

Voici ma trace pour pouvoir suivre : http://parapente.ffvl.fr/cfd/liste/2013/vol/20143763

Et la trace de Luc, record d'Europe avec 363km en ligne droite : http://parapente.ffvl.fr/cfd/liste/2013/vol/20143597

Toutes les traces du jour : http://parapente.ffvl.fr/cfd/liste/2013/date/2014-05-03

 

Vidéo de l'extraction du fréro : https://www.youtube.com/watch?v=hSOm4EApK6k 

Les décos petite présentation en vidéo : https://vimeo.com/94037970

Les décos also version longue et freestyle : https://vimeo.com/94370198

Et pour finir, une petite vidéo de Rémi : https://vimeo.com/94074937

 

Le déco de Jeufosse !

Album-des-plus-belles-photos-en-parapente-2014-IP7 1721

 

Cela a commencé le vendredi 2 Mai avec un mail du pôle France qui nous convie à nous rassembler pour aller voler en plaine le week-end du 3 et 4, les conditions y étant largement meilleurs qu'en montagne. En plus depuis le début de la semaine, une partie du groupe France est en entraînement vols de distance et recherche de records. (Seiko a même battu plusieurs records du monde : http://www.fai.org/civl-records ).

 

Luc à l'extraction en début de vol avec une belle vue sur la Seine !

Album-des-plus-belles-photos-en-parapente-2014-IP7 1717

 

Personnellement, je travaillais et je n'ai pu assister au début du stage. Mais pour le week-end, l'école Aeroteam me laisse aller faire un petit retour aux sources pour tenter un record en plaine. La journée de samedi est prévue fumante mais ventée. Soit il y aura trop de vent et l'on ne pourra pas décoller, soit on arrive à décoller et là on peut peut être battre le record d'Europe en ligne droite...

Ayant le record du monde a but déclaré, établi au Brésil en Novembre 2013 avec 423,5km, je décide de m'attaquer au record d'Europe à but déclaré en essayant de le battre direct de 50km. Je mets donc 300km tout rond en dérive Nord-Nord-Est et on verra bien ! C'est déjà bien optimiste ;-)

 

Et l'autre côté du déco !

Album-des-plus-belles-photos-en-parapente-2014-IP7 1714

 

Départ donc vendredi 2 vers 17h de Grenoble, on roule et on arrive vers 2h du matin dans un F1 à quelques kilomètres de Jeufosse près de Paris. On étudie rapidement les zones aériennes, je repère que l'on peut passer aisément au sud la TMA de la Rochelle 2 en crabant un peu en dérive Nord. Mais malheureusement pour moi après coup, il y a un deuxième passage que je n'ai pas vu, je rentre la TMA de Nantes dans mon Compass comme une zone interdite au dessus de 2000pieds (soit 600m), alors qu'elle est en 5500pieds (soit environ 1700m)... Pas la même... J'y reviendrai...

 

Petit Selfie ABAC-NIVIUK !

Album-des-plus-belles-photos-en-parapente-2014-IP7 1723

 

Stéphane Drouin dans le premier camion nous envoie les dernières prévis météo par SMS, nous organise les navettes, nous réserve les hôtels... Un bon boulot qui nous permet de partir confiant pour cette journée de vol du 3 Mai ! Réveil 7h, on roule jusqu'au déco et on arrive tôt (9h) pour essayer de décoller avant que cela ne soit trop fort. La journée rêvée, ciel de traîne avec un vent constant à 25-30km/h de Nord-Nord-Est et une instabilité parfaite. Seul bémol, on a oublié les sandwichs. Pas grave on serra tellement occupés que cela nous coupera la faim.

 

La grappe du départ, ambiance compét !

Album-des-plus-belles-photos-en-parapente-2014-IP7 1726

 

Des tonnes de top pilotes – crosseurs... sont là, un plateau impressionnant qui promet un beau vol de groupe rare en plaine. L'ambiance monte, les prévis sont atomiques et le vent finalement pas trop fort pour décoller (pour l'instant). Le site de Jeufosse est magnifique, je ne tarde pas à craquer et me mets en l'air vers 10h30. C'est déjà bien allumé, on se ballade un peu, prend quelques photos et hop c'est déjà parti ! On se retrouve en un bon groupe de 10-15 pilotes à 11h au plafond (1200m) dans des conditions thermiques bien allumées et une dérive qui présage un méga-cross.

 

11H c'est pas souvent que c'est allumé à cette heure là, je suis jamais parti aussi tôt et avec autant de vent, mais le groupe est fort, une machine à trouver du thermique, C'EST PARTI ! Concentré dès le départ, il faut rester haut car il est tôt et un point bas est un gros risque avant 12h.

 

La plaine déjà bien allumée à 11h !

Album-des-plus-belles-photos-en-parapente-2014-IP7 1729

 

Mon objectif est de craber le plus possible vers le sud pour avoir une chance de passer la TMA de la Rochelle. Mais ce n'est pas l'objectif de tout le monde, ceux qui ont bien étudié les cartes veulent rallier la mer (comme Luc) au nord de cette TMA en passant sous la TMA de Nantes (que j'ai malheureusement rentré comme zone interdite)... Du coup je préfère oublier un peu mon plan de départ dans un premier temps pour voler en groupe et être sûr de passer déjà les 200km. Je sais que c'est aussi l'objectif de Franck Arnaud, passer les 400km, alors que sur l'autre axe on est bloqué à 385km par la mer. Donc voler avec le groupe puis partir avec Franck Arnaud me semble la bonne option. En plus on est le W-E et toutes les zones sont ouvertes, encore plus rare ;-)

 

Base militaire en début de vol !

Album-des-plus-belles-photos-en-parapente-2014-IP7 1731

 

En l'air on avance vite, environ 50km/h et on sort du couloir TMA Evreux 1 et TMA Paris 7 rapidement, en groupe et en restant haut jusqu'au Mans. On passe à l'Est du Mans, les photos du circuit seront pour une prochaine fois ;-) Je perds Franck et ne suis plus qu'avec Luc et Charles lors-qu’arrive une belle difficulté... un trou de bleu que l'on peut passer par la droite ou par la gauche. Je suis le premier à faire un choix, je traverse direct dans le bleu pour accrocher la rue d'en face qui me semble meilleure. Mauvais choix, un premier gros point bas après le Mans où je n'ai failli jamais ressortir ;-) J'enroule longtemps du tout petit, élargie les tours, change de thermique et finalement, je finis par trouver.

 

C'est l'autoroute au km 100 ! :)

Album-des-plus-belles-photos-en-parapente-2014-IP7 1732

 

Je remonte sur une belle rue qui me permet de continuer confiant. L'option tout seul c'était pas la bonne idée... Bientôt sur le km 200, je fais face à un nouveau problème, ma rue s'effondre. Je suis obligé de suivre un peu plus l'axe du vent pour remonter et prendre une dérive Nord-Est. Hum cela va me faire passer à l'Ouest du point que j'ai déclaré au km 300 pour le record d'Europe. Je suis seul et il vaut peut être mieux assurer les 300kils. Bon ok je bats mon record perso (250km en france) et je tire tout droit en dérive NE, je n'essaye pas de craber vers le Sud, tant pis pour le record.

 

C'est qui qui est en haut, c'est bibi ! Bon plus pour longtemps ;-)

Album-des-plus-belles-photos-en-parapente-2014-IP7 1735

 

Au kilomètre 270 à peu près, j'entends Luc en radio qui me dit qu'il est dans le coin au même kilomètre que moi alors que j'aperçois une voile poser sous moi, Grand-Jack bien battu pour une première en plaine ! Il doit rester Jojo sur la fréquence mais je n'arrive pas à l'avoir. Bon, à la recherche de Luc. Bingo, 1km à ma gauche, je m'approche et lui demande son plan. Il veut aller à la mer mais en passant au dessus de la Rochelle, je lui dit c'est pas possible, mais il a bien mieux étudié la carte que moi et du coup il est confiant. La confiance paye !!! Enfermé dans l'idée que au Nord de la Rochelle c'est 2000 pieds, j'hésite, et puis finalement je décide de quitter Luc et la belle rue de cumulus pour me rapprocher le moins possible de la TMA de Nantes et assurer les 300km sans infraction dans une zone.

 

Altitude Eyewear !

Album-des-plus-belles-photos-en-parapente-2014-IP7 1737

Album-des-plus-belles-photos-en-parapente-2014-IP7 1733

 

300 bornes c'est fait ! Je passe finalement 5km à l'Ouest de ce que j'avais envisagé, dommage, le record sera pour une prochaine. Il est encore tôt mais je ne sais plus quoi faire, je choppe un petit thermique et hésite à enrouler. Je remonte quand même à 800m en étant pris en photo par un autogire en stationnaire à côté de moi et part vent dans le dos. Je n'ai plus les zones aériennes, plus de batterie et je ne veux pas risquer. 320Km avec la finesse vent dans le dos et posé à 18h30. Il restait encore au moins 2h de vol. Pas si mal mais je reste un peu sur ma faim, avoir aussi mal préparé la fin du vol. Il faut toujours y croire au départ et envisager le meilleur. La prochaine fois je saurais, car j'espère bien qu'il y en aura une ;-)

 

Passage de la Loire ! Toujours un moment sympathique.

Album-des-plus-belles-photos-en-parapente-2014-IP7 1740

 

Luc fera le record d'Europe avec 363km en ligne droite ! Jolie performance mais la plage reste encore un mythe et un rêve. Les autres pilotes ne déméritent pas et nous sommes au total 8 pilotes à plus de 300km. Journée exceptionnelle. Bravo aussi à mon fréro qui fait 270km ce jour là.

400Km, prochain objectif ! J'espère que cette journée de vol aura donné envie à beaucoup d'autres pilotes de crosser en plaine et je tiens à remercier tous les pilotes présents ce jour là, qu'ils volent ou non. Les navette-man et woman ont étaient d'une efficacité à couper le souffle, encore merci !

 

Le lendemain, 134km de Houéville !

Houéville (1)

Houéville (2)

 

A bientôt pour de nouvelles aventures parapentistiques !!!

 

Les crosseurs du jour !

2014-05-03 10.06.38

 

Bons vols

Hono

Par ABAC Team - Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 31 mai 2014 6 31 /05 /Mai /2014 19:16

Drôle de journée …

Après nous avoir annoncé hier une superbe journée de vol pour aujourd’hui, le soleil a oublié de se lever ce matin. Le départ des bus est repoussé de 9h00 à 10h00 puis à midi pour le déco d’Ebaudiaz. On sait que sur ce déco, pour l’avoir pratiqué plusieurs fois en compétition, qu’une manche peut-être lancer en fin d’après-midi. On va donc prendre notre mal en patience car il est 14h00 et il fait toujours nuit.

 

20140531_152401.jpg

 

15h00 la fenêtre de décollage est ouverte, 16h10 le « Start » ouvre pour une manche de 48 kilomètres. Il faut être très attentif car les pilotes jouent à cache-cache entre les nuages, attention aux collisions. La manche est rapide car les thermiques sont généreux et la manche est courte. Les pilotes du team pointent tous au but, avec plus ou moins de réussite, sur cette dernière manche. Impossible de connaitre le classement car il y a un "Cône"

 

20140531_161837.jpg

 

Pour ma part je découvrais « le Cône » d’arrivée, oui, plutôt qu’une ligne et un secteur de « fin des points temps » qui fonctionne très bien, il existe maintenant le « Cône » d’arrivée. Une usine à gaz de plus, inventée par une poignée de pilote et imposé aux pilotes de Coupe du Monde, qui complexifie encore une fois nos manches de compétitions.  

Avec le FTV et le Cône sur nos manches de Coupe du Monde je crois que l’on a atteint des sommets de complexité et de flou total.

Plus de stratégie de course en consultant le classement à cause du LTV et un flou total sur chaque manche à l’arrivée au goal à cause du Cône. J’attends avec impatience le cône sur les balises … c’est imbuvable !

 

Merci aux supporters qui essayent encore de nous suivre dans ce charabia de règlement, finalement faites comme nous, attendez le classement général final pour découvrir les résultats.

 

20140531_152308.jpg

 

Non, non ... sur cette photos il n'y a que des pilotes de Coupe du Monde!

 

Prochaine étapes, au Portugal

JMarc

Par ABAC Team - Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 30 mai 2014 5 30 /05 /Mai /2014 21:54

Salut à tous !

 

Aujourd'hui beau temps avec un vent du Nord soutenu et des développements orageux attendus vers 15h.

Le DE nous confectionne donc une petite manche de 46 km, éloignée des zones à fort potentiel de sur-développements.

 

Sans titre

 

Comme hier, pour gagner, il va falloir éviter les nombreux pièges qui nous attendent sur le parcours, et notamment le fait d'arriver tôt sur le turnpoint 3 en face Ouest. Le coach National nous conseille de suivre le rythme du groupe car c'est une petite manche et le groupe est un vrai rouleau compresseur, tous à la queue leu leu en gros et faire le moins d'erreur possible pour rester avec le groupe de tête.

 

Niviuk Drifter et décollage de Montlambert

PWC-Coeur-de-Savoie 1942

 

11h 45 ouverture de fenêtre et start à 12h30 ! On patiente au plafond vers 1700m en zigzagant autour des nuages dont la base est vers 1600m. Quelques photos et concentration pour bien se placer... C'est parti, je suis tout en haut de la grappe et les autres sont un peu plus bas avec Max qui mène la danse. On claque le start et on enchaîne sur la balise en face, légèrement décalée du relief B1.

 

Le start

PWC-Coeur-de-Savoie 1976

 

Facile. Ensuite demi-tour pour revenir claquer B2 au relief, et c'est là que la manche a basculé, hécatombe générale... Tout le groupe part sur la Savoyarde au Sud du décollage alors que l'on voit des voiles sortir très fort au déco et que la balise est juste à côté. Avec Charles Cazaux, on hésite, puis on suit le groupe bêtement en se rappelant les conseils du coach. Un cum au dessus de la Savoyarde mais les falaises sont bien à l'ombre ! Et paf, cela ne monte pas, la brise venant de Chambéry lèche un peu trop le relief et on reste tanqué.

 

PWC-Coeur-de-Savoie 1978

 

Quelques retardataires et petits filous passent par le décollage et arrivent à faire le plein pour traverser. Ils prennent une belle avance et notamment STUDER que l'on ne reverra plus. Cela ne monte presque pas, 1200m, on part presque tous sur la crête de la Rochette ventre à terre et on se refait in extremis. La B3 est sur les faces Ouest. Les premiers au plaf partent direct, le second groupe remonte un peu au Sud avant d'y aller et le 3ème groupe dans lequel je suis, remonte encore plus au Sud pour traverser.

 

Lucas - ABAC

PWC-Coeur-de-Savoie 1957

 

Le 1er groupe arrive trop bas et la balise est à 1350m, tout est à l'ombre et ils ont du mal à monter. Idem pour le second groupe, seul quelques uns passent direct et les autres travaillent. Jérèm, JeanJean et Max en font les frais, l'ombre coupe toute la convection. Dans le 3ème groupe, on arrive très haut et on recolle les premiers rescapés, une cinquantaine de pilotes. Direction B4, il faut forcer le passage sous le vent pour repasser au vent le la crête de la Rochette. Pas simple, Lucas et Tim sont un peu derrière, et moi je me fait bien appuyer.

 

Jérèm et JeanJean en transition vers les faces Ouest

PWC-Coeur-de-Savoie 1966

 

On claque B4, je remonte, légèrement derrière, vers la 20ème place et direction la crête de chamoux pour terminer cette manche par quelques aller-retour, crête de Chamoux-crête de la Rochette. Malheureusement pour moi, je ne suis pas la bonne ligne et je raccroche au niveau de la crête de Chamoux, 30m sous les autres... Je mets 15min de plus pour sortir et n'arrive à en rattraper que 7min avant la fin de la manche.

 

Un gros cumulus comme on les aime !

PWC-Coeur-de-Savoie 1967

 

Des cycles courts mais puissants, il fallait être bien placé pour ces dernières balises. Une confluence nous permet d'arriver haut et de claquer le cône juste après la dernière balise, les points temps s'arrêtent et on a plus qu'à rentrer tranquillement au goal. Lucas arrive quelques minutes après moi et Tim a fait les frais un peu comme moi des hors cycles au raccrochage de la crête de Chamoux, il ne fallait pas être trop bas pour ne pas galérer...

 

Petit Selfie avec mes nouvelles lunettes - Altitude Eyewear - Niviuk

PWC-Coeur-de-Savoie 1916

 

Les résultats sont ici : http://pwca.org/results/results/

 

Alfredo STUDER prend une grosse option sur la gagne de la compét. N'oublions pas qu'il y a 25% de discard, et donc que nous allons jeter une manche, le classement peut encore radicalement évoluer. Par exemple, si JeanJean boucle bien demain, il va remonter en flèche et peut être même sur le podium en jetant la manche d'aujourd'hui !!! On aura bien appris, à nos frais, que le groupe n'a pas toujours raison

 

Le goal à Chamousset  avec JeanJean !

PWC-Coeur-de-Savoie 1975

 

A fond, à fond, à fond en prenant encore et toujours autant de plaisir à voler pour cette dernière manche.

Bonne nuit !

 

Hono

Par ABAC Team - Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires

Présentation de l'équipe

  • : Les pilotes du Team ABAC Niviuk vous emmènent à travers ce blog sur différentes compétitions nationales et internationales de parapente. Récits de vols, de résultats, d'ambiance et de morceaux de vie. Partagez avec nous les moments forts du Team ABAC Niviuk.

Catégories

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés